0 € to 4 000 000 €

Recherche avancée

0 € to 4 000 000 €

Your search results

Architecture : comment loger les 6.3 milliards d’individus qui vivront en ville d’ici 2050 ?

by Maia Goupil on 15 février 2019
Architecture : comment loger les 6.3 milliards d’individus qui vivront en ville d’ici 2050 ?
Comments:0

La réponse ?  Des gratte-ciels : toujours plus hauts.

Prés de 16 000 constructions de plus de 100 mètres existent dans le monde, soit le double en 5 ans. Ces dernières années, les records de construction ont volé en éclats, reléguant la pointe Arts déco de l’Empire State au rang de musée de l’architecture des hauteurs.

Après la tour Burj Khalifa coiffant Dubai à 828 mètres, la Kingsdom Tower en construction à Djeddah s’arrachera du sol à plus d’un kilomètre du sol. Quand il sera achevé en 2020, ce bâtiment propulsera ses occupants au 167 émergents étage en seulement 1 minute et 12 secondes !

Contraints à valoriser le moindre espace, New York peut se targuer d’être la capitale du monde dont la skyline de buildings est la plus dense. Les promoteurs ont même exploité une particularité de la loi new-yorkaise : la possibilité  d’acheter aux immeubles voisins un « droit de l’air » correspondant à la surface constructible qu’ils n’ont pas utilisée. Quelques exemples : la tour 432 Park Avenue dont le promoteur souhaite qu’elle soit  la plus haute tour résidentielle du monde occidental : 425 m de hauteur, 104 appartements. Certains « Sky appartements » comme on les nomme se négocient jusqu’à 110 000 dollars le m2 !

A cause de la rareté des sols, c’est la physionomie même des villes qui va se trouver bouleversée pour faire face à l’afflux de « migrants des champs ». D’ici à 2030, nous serons 67% à vivre en ville, 10 fois plus qu’à l’ère industrielle. Et l’écologie dans tout ça ?

Il faudra compter sur l’inventivité des Japonais et une Start up française Woodoo. Pour son 350e anniversaire, Sumitomo Forestry projette de bâtir un immeuble de logements et de bureaux de 350 mètres, à 90% composé de bois qui absorbera le dioxyde de carbone pour lutter contre la pollution tokyoïte

Une idée pour que les autre promoteurs du monde entier en prennent de la graine : créer des villes-forets pour les 6,3 millions de citadins  qui vivront bientôt à l’ombre des buildings !

Share

Compare